La presse s'interroge: va-t-on vers l'Europe de Merkel ou celle de Orban?

La presse s'interroge: va-t-on vers l'Europe de Merkel ou celle de Orban?
La presse s'interroge: va-t-on vers l'Europe de Merkel ou celle de Orban? - © Tous droits réservés

Au delà des émotions - et des questions pratiques - un choix se pose aux dirigeants européens : cherche-t-on une communauté de valeur, ou l'Europe n'est-elle que l'addition d'intérêts nationaux ? Veut-on une Europe qui connaît son histoire tragique et en tire des leçons pour l'avenir, ou ne s'agit-il que de prendre les avantages sans assumer les charges ?

De Standaard répond. "Bien sûr. La crise que nous traversons ne peut se lire uniquement en noir et blanc. La question n'est pas seulement d'ouvrir ou de fermer la porte. Le compromis européen forcément sera difficile à obtenir, mais il reste que la considération finale, celle qui doit guider les choix est celle-ci : Merkel ou Orban".

Ce mercredi matin, La Libre met son édito en Une et consacre un dossier spécial de 24 pages à cette crise. "L'accueil, un devoir historique" titre l'édito. S'il fallait reprendre les choix évoqués par De Standaard, La Libre opte clairement pour Angela Merkel. Avec une ligne de rappel - tout de même - si l'argument de l'humanité ne suffit pas, le quotidien l'écrit : "L'arrivée massive de réfugiés sur notre continent est - en partie - la conséquence des politiques étrangères que l'Occident a développé dans la région. Renverser, Affaiblir des dictateurs sans mettre en œuvre la transition démocratique. Voilà qui a crée le vide dans lequel les terroristes se sont engouffrés".

La Libre alors l'affirme, deux personnalités inspirent par leur message : Angela Merkel et le Pape François. Voilà sans doute une manière pour le quotidien de se rappeler ses racines chrétiennes. Le quotidien belge veut aussi offrir sa part dans ce "devoir historique" et ajoute dans son édito "C'est aussi une question de devoir, devoir d'informer et de réclamer, haut et fort, au niveau politique belge et européen, des mesures courageuses à la hauteur de ce drame".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK