La présidence tournante de l’Union européenne : à quoi ça sert ?

Après la Croatie, c’est l’Allemagne qui assure la présidence tournante de l’Union européenne pour le deuxième semestre de l’année 2020.

Pourquoi une tournante ?

C’est un rituel bien rodé. Tous les six mois, un Etat membre assure la présidence du Conseil de l’Union européenne pour un semestre (de janvier à juin et de juillet à décembre). Ce système permet à tous les pays européens, quelle que soit leur taille, de prendre les rênes du Conseil à tour de rôle, et de mieux saisir l’ampleur et les enjeux européens.

Il ne faut pas confondre cette présidence "tournante" avec le président "stable" du Conseil européen. Un poste occupé en ce moment par le Belge Charles Michel pour une période de deux ans et demi et renouvelable une fois.

Quel est le rôle de la présidence tournante ?

Le pays aux commandes durant un semestre assure essentiellement deux fonctions.

La première est de nature logistique : planifier, organiser et présider toutes les réunions européennes qui impliquent des représentants ou des ministres.

Par exemple, si les ministres européens de la Justice ou de l’Agriculture se réunissent, c’est le pays de la présidence tournante qui organise cette réunion. Cela vaut pour tous les formations du Conseil, à l’exception des réunions Affaires étrangères, qui sont organisées par le Haut-représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

La deuxième fonction est de nature politique. La présidence de l'UE joue un rôle de médiateur, un rôle d’intermédiaire intègre et neutre. Son objectif est de forger des compromis entre les États membres et entre les institutions européennes (Conseil des ministres, Commission européenne et Parlement européen).

Durant sa présidence, chaque Etat membre choisit de mettre en avant plusieurs thèmes ou dossiers et se fixe une série de priorités. Une façon d’imprimer sa marque.

Le pays présidant travaille également en trio avec deux autres Etats membres. Ensemble, ils établissent des objectifs à plus long terme sur une période de 18 mois, sur base de l’agenda stratégique adopté par le Conseil.

Qui assurera la prochaine présidence ?

Le calendrier des présidences est établi jusqu'en 2030. Après l’Allemagne, c’est le Portugal qui assurera la présidence de janvier à juin 2021. La Belgique, elle, devra attendre jusqu’en janvier 2024.

Duplex depuis Berlin dans notre journal télévisé de ce 30 juin:


Suivez toute l’actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d’information européenne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK