La plus âgée des survivantes de l'Holocauste est décédée à 110 ans

 

Alice Herz-Sommer qui vient de disparaître était la plus vieille survivante connue de l'holocauste. Elle a consacré sa vie à la musique Anina Meeus.

"J'ai eu une vie magnifique. J'ai traversé bien des guerres et j'ai tout perdu à de nombreuses reprises y compris mon mari ma mère et mon fils. Pourtant la vie est magnifique. J'ai tant de choses à apprendre, je n'ai ni la place, ni le temps pour le pessimisme et la haine", dit Alice Herz-Sommer, juive, née à Prague en 1903. Elle n'est pas la dernière survivante de l'holocauste mais c'était la plus âgée encore en vie. Une vie remplie d'épreuves. Pianiste avant la guerre à Prague, elle jouera du piano encore au camp de Terezin ou elle a été déporté avec son fils en 1943. Pianiste après la guerre en Tchécoslovaquie elle emigrera ensuite en Israel en 1986, où elle enseignera au conservatoire de Jéruslem avant de s"installler à Londres. Un documentaire sur sa vie intitulé "The Lady in Number 6: Music Saved My Life", est d'ailleurs nominé aux Oscar cette année.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK