La paix en Libye au centre des discussions à Moscou ce lundi

La paix en Libye au centre des discussions à Moscou ce lundi
La paix en Libye au centre des discussions à Moscou ce lundi - © Tous droits réservés

La paix en Libye se joue peut-être ce lundi à Moscou. Les deux principaux protagonistes se rencontreront dans la journée et ils tenteront de confirmer et d'assurer le cessez-le-feu en vigueur depuis dimanche. Cette rencontre est facilitée par la Russie et la Turquie, deux pays pourtant adversaires sur le terrain. 
Mais ils veulent éviter une guerre totale, les risques étant bien trop grands. 

La Turquie a envoyé des troupes et des experts militaires en soutien au gouvernement de Fayez al-Sarraj, chef du Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU. La Russie, elle, se fait plus discrète et nie toute présence sur place. Mais elle procède bien par l'intermédiaire de mercenaires pour aider le maréchal Haftar et ses milices venues de l'est du pays.

Les enjeux sont importants: les réserves de pétrole et de gaz, l'avenir de la migration vers l'Europe et celui de la géo-politique de l'Afrique du Nord. 

Ankara et Moscou ont bien compris que les Etats-Unis se désintéressent du sort de la Libye et que l'Union européenne est divisée sur la stratégie à adopter. Les deux pays ont donc une belle carte à jouer pour agrandir leur zone d'influence politique.

Sur le terrain, le cessez-le-feu entamé dimanche est précaire. Les deux camps s'accusent de ne pas le respecter. Ce cessez-le-feu met un terme provisoire à l'offensive du maréchal Haftar. Depuis avril, il a tenté de prendre Tripoli, la capitale libyenne, sans succès jusqu'ici. A Moscou aujourd'hui, c'est donc l'avenir de cette trêve qui se joue. 

D'après l'ONU, plus de 280 civils ont été tués depuis le début de l'offensive des pro-Haftar lancée début avril.

Journal télévisé du 12/01/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK