La Nouvelle-Zélande se prépare à l'arrivée du puissant cyclone Cook

La Nouvelle-Zélande se préparait à faire face à l'arrivée du cyclone Cook, la pire tempête depuis des décennies, qui pourrait entraîner des inondations et des glissements de terrain sans oublier les dégâts causé par les rafales de vent, selon les services météorologiques et le journal New Zealand Herald.

La tempête devrait toucher terre, selon les prévisions, jeudi vers 18h00 locales (08h00 HB) dans la Baie de l'Abondance située au nord-est de l'Ile du Nord, a expliqué Chris Noble des services météorologiques. Le cyclone devrait ensuite se diriger vers le sud et atteindre l'Ile du Sud vendredi.  Les régions de la péninsule de Coromandel et de la Baie de l'Abondance ont décrété l'état d'urgence et ont invité les habitants à quitter leurs
maisons. Les autorités ont également demandé à la population de se tenir éloignée des plages, les rafales pouvant atteindre 150 km/h et les vagues 5 mètres de haut voire plus. Cook est d'ores et déjà comparé au cyclone Giselle, qui avait causé la mort de 52 personnes en 1968 lors du naufrage d'un ferry. Une personne a trouvé la mort la semaine dernière en Nouvelle-Calédonie lors du passage du cyclone.

Plus de 130 écoles et universités ont gardé portes closes jeudi sur l'Ile du Nord tandis que plusieurs vols ont connu des retards ou ont été annulés. La région de la Baie de l'Abondance avait déjà été durement touchée lors
du passage du cyclone Debbie, à l'origine d'importantes inondations la semaine dernière et qui avait en outre causé la mort de cinq personnes en Australie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK