La Nasa va révolutionner le GPS spatial

La Nasa s’apprête à lancer une horloge atomique dans l’espace. Une technologie qui va révolutionner l’exploration spatiale, rien de moins. C’est du moins ce qu’ambitionne la NASA, qui ne tarit pas d’éloge sur ce petit bijou électronique. L’objet fait la taille d’un grille-pain.

Aujourd’hui, pour permettre de guider un engin dans l’Espace, il faut envoyer un signal de la terre vers l’engin et attendre que ce signal revienne. On mesure ensuite le temps qu’il a fallu pour faire cet aller-retour. Cela permet de déterminer où se trouve le véhicule spatial pour ensuite l’orienter vers sa destination.

L’horloge atomique, elle, sera embarquée. Fini, donc, ce système d' "aller-retour". Une invention cruciale pour guider les satellites dans l’espace. "Nous croyons que cela va permettre d’avoir le même niveau de précision que celui que nous avons aujourd’hui sur terre. Et cela devrait ouvrir la voie à de nouvelles façons de s’orienter dans l’Espace", explique Todd Ely, chercheur principal de la mission. "Nous pouvons maintenant envoyer un signal directement de la terre vers l’engin spatial et recevoir ce signal à bord. Cela va mettre les personnes comme moi qui dirigeaient l’engin depuis la terre, hors jeu. Le véhicule spatial pourra trouver lui-même la bonne direction. On parle d’ailleurs d’un "engin autonome".

Précision inouïe

Cette horloge permettra de connaître leur positon avec une précision inouïe. Elle est tellement précise qu’elle ne se décalera que d’une seconde tous les 10 millions d’années. Alors que les horloges actuelles se décalent d’une milliseconde toutes les 6 semaines. Ce qui équivalait dans l’espace à une distance de 300 km. Ce décalage peut provoquer des collisions entre satellites.

La nouvelle horloge révolutionnaire sera testée pendant un an. Si elle donne satisfaction, elle pourra être embarquée à bord des missions spatiales pour améliorer le calcul de distances.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK