La Maison Belge à Barcelone, "une ville très cosmopolite, plus ouverte que le reste de l'Espagne"

La Maison Belge à Barcelone, "une ville très cosmopolite, plus ouverte que le reste de l'Espagne"
La Maison Belge à Barcelone, "une ville très cosmopolite, plus ouverte que le reste de l'Espagne" - © Tous droits réservés

Un Manneken-Pis habillé en joueur du Barça, Tintin en Catalogne, le chat des albums de Brel accroché sur un mur d’un papier peint qui n’a rien à envier à celui de votre grand-mère, c'est le décor de "La Maison Belge" à Barcelone, dans laquelle Matin Première avait installé son studio ce lundi matin.

Marc Dubisy, Carolo se définit comme "un réfugié climatique" et il témoignait du caractère très cosmopolite de la ville, qui s’est vraiment ouverte au monde avec les JO de 1992. "Ce qu’il y a d’extraordinaire, c’est que des gens se rencontrent ici et sont extrêmement heureux de faire part d’un melting pot. Évidemment, je parle pour l’ambiance d’un bar, mais les différentes nationalités s’effacent finalement et je trouve que les gens ici deviennent des Barcelonais très facilement. Énormément d’expatriés que je connais, qui fréquentent cet endroit, ont maintenant plus de 15 ans ici, et c’est quelque chose, je crois, d’extrêmement positif".

Ces dernières années, il y a de nouveau beaucoup d’étrangers qui s’installent parce que l’Espagne, la Catalogne est sortie de la crise et on a ici une ville extrêmement dynamique où on a créé pas mal de centres technologiques.

Il y a de plus une communauté francophone à Barcelone: "Chaque année, il y a l’Institut français qui organise une fête de la francophonie, où sont inclus les Belges, les Québécois, les Suisses, expliquait le correspondant de la RTBF Henry de Laguérie. Barcelone a toujours été une ville ouverte sur le monde, ouverte sur la Méditerranée, qui a accueilli des gens d’un peu partout. Ça explique aussi une partie de ce qui se passe aujourd’hui par rapport au reste de l’Espagne, qui n’est peut-être pas aussi ouverte".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK