La Lituanie bâtira une clôture de 130 km à sa frontière avec l'enclave russe de Kaliningrad

La frontière entre la Lituanie et la Russie, dans la région de Kaliningrad.
La frontière entre la Lituanie et la Russie, dans la région de Kaliningrad. - © Tous droits réservés

La Lituanie va ériger une clôture à la frontière avec l'enclave russe fortement militarisée de Kaliningrad, a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur Eimutis Misiunas.

"Les raisons en sont à la fois économiques -empêcher la contrebande-, et géopolitiques -renforcer la frontière extérieure de l'Union européenne", a dit le ministre à l'AFP.

Deux mètres de haut

La construction de cette clôture de 130 km environ, haute de deux mètres, commencera au printemps et devrait être achevée avant la fin de l'année, a-t-il ajouté. "Elle n'arrêtera pas des chars, mais elle sera construite de manière qu'il soit difficile de grimper dessus".

Financé par l'UE

Le coût de sa construction sera assumé en grande partie par l'Union européenne qui devrait débourser 25 millions d'euros, la contribution lituanienne étant de 3,6 millions.

L'enclave de Kaliningrad, qui n'est pas reliée au territoire russe, abrite notamment un port militaire. Elle est située entre la mer Baltique, et deux pays membres de l'Otan, la Pologne et la Lituanie. Les relations entre la Russie et ses voisins, notamment les pays baltes, sont devenues méfiantes après l'annexion de la Crimée par Moscou en 2014.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK