La justice allemande valide l'élimination industrielle des poussins mâles

Des militants de l'ONG de protection des animaux Peta jettent des poussins en peluche dans une fausse broyeuse pour protester contre la destruction industrielle des poussins mâles dans les élevages, devant le tribunal administratif de Leipzig, le 13 juin 2019
Des militants de l'ONG de protection des animaux Peta jettent des poussins en peluche dans une fausse broyeuse pour protester contre la destruction industrielle des poussins mâles dans les élevages, devant le tribunal administratif de Leipzig, le 13 juin 2019 - © Jan Woitas

La plus haute juridiction administrative allemande a jugé mardi que la filière avicole pouvait continuer d'éliminer par millions les poussins mâles jusqu'à l'avènement de méthodes permettant le sexage dans l'oeuf à grande échelle.

La Cour administrative fédérale devait trancher si tuer, par broyage généralement, les poussins mâles était en conformité avec l'article premier de la loi sur la protection des animaux, selon laquelle "personne n'est en droit d'infliger aux animaux des douleurs, souffrances ou dommages sans motif raisonnable".

"La pratique actuelle (d'éliminer les poussins mâles, ndlr) repose sur un motif raisonnable jusqu'à l'apparition, dans un délai a priori rapproché, de méthodes pour déterminer le sexe dans l'oeuf", a dit la juge Renate Philipp.

Comme les deux instances précédentes, la Cour a donc estimé que les intérêts économiques des éleveurs de poules pondeuses primaient dans l'immédiat, ceux-ci estimant que les mâles n'ont pas d'utilité dans la filière et coûtent trop cher à élever. Chaque année, 45 millions de ces oisillons sont tués.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK