La Hongrie ne suivra pas les recommandations de voyage de l'UE

La Hongrie ne compte pas suivre la recommandation de l’Union européenne d’ouvrir ses frontières aux résidents de 14 pays non-membres de l’UE, dont la situation épidémiologique est jugée suffisamment sûre pour la reprise des voyages, a indiqué jeudi le Premier ministre Viktor Orban.

"Actuellement, nous ne pouvons pas nous conformer à la recommandation de l’UE", a déclaré Victor Orban sur le réseau social Facebook. "Ce serait contraire aux intérêts sanitaires des Hongrois", a-t-il souligné.


►►► À lire aussi : La liste des 15 "pays sûrs" auxquels les pays européens rouvriront leurs frontières est approuvée: la voici


La Hongrie fera toutefois une exception avec son voisin du sud, la Serbie, qui a une grande communauté ethnique hongroise vivant le long de la frontière.

L'Union européenne a recommandé à ses États membres de lever l’interdiction d’entrée sur leur territoire pour les résidents d’une liste de 14 pays (15 si l’on y ajoute la Chine à qui s’impose une condition de réciprocité) à partir du 1er juillet.

Dans le détail, il s’agit de l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay.

►►► À lire aussi : Où pouvez-vous voyager en Europe ? A quelles conditions ? Toutes les infos officielles sur une carte interactive

La liste des "pays sûrs" auxquels les pays européens rouvrent leurs frontières

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK