La Grande Barrière de corail subit son 3e blanchiment massif en 5 ans

La Grande Barrière de corail subit son 3e blanchiment massif en 5 ans
La Grande Barrière de corail subit son 3e blanchiment massif en 5 ans - © MARC LE CHELARD - AFP

La Grande Barrière de corail en Australie a souffert un autre blanchissement massif, le troisième en 5 ans, selon les autorités en charge du site.

La Great Barrier Reef Marine Park Authority (GBRMPA) a déclaré jeudi que le réchauffement de la mer, en particulier en février, a entraîné d'énormes dégâts pour les coraux. Ces pertes sont visibles dans les relevés aériens d'environ mille récifs.

La Grande Barrière de corail se situe au large des côtes au nord-est de l'Australie. Elle couvre une superficie plus vaste que l'Italie et constitue le plus grand récif corallien au monde. C'est aussi l'un des écosystèmes les plus riches de la planète.

Des blanchiments successifs ont touché le récif en 2016 et 2017, faisant périr entre un tiers et la moitié des coraux.

Les relevés aériens des 344.000 kilomètres carrés de la région montrent que "certaines zones du sud du récif qui n'étaient pas ou peu touchées en 2016 et 2017 ont maintenant subi un blanchissement modéré ou sévère", selon les autorités.

Le blanchiment des principaux récifs touristiques des zones au nord et au centre de la barrière est modéré, indique aussi la GBRMPA. La plupart des coraux devraient s'en remettre. Les autorités déclarent avoir identifié "des poches du récif qui ne sont pas touchées, avec des zones saines".

Tous les coraux blanchis ne meurent pas. La plupart des coraux "légèrement" ou "modérément" blanchis ont de bonnes chances de se rétablir. Le taux de mortalité est plus élevé sur les récifs sévèrement atteints.

Images d'archives

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK