La France va fermer "la jungle", le principal camp de migrants à Calais

RTBF
RTBF - © RTBF

Le ministre français de l'Immigration Eric Besson s'est rendu jeudi à Calais pour y annoncer la fermeture d'un campement, surnommé "la jungle", où se concentrent des centaines de migrants dont le but est de passer illégalement en Angleterre.

Eric Besson s'était engagé auprès des habitants du port français à apporter avant le 1er mai "des solutions" à cet afflux de migrants, jugé insupportable par les responsables locaux.

"Nous ne laisserons pas cette situation se dégrader, la jungle n'existera bientôt plus", a déclaré le ministre, à propos de cette étendue sablonneuse proche des installations portuaires, investie par des centaines de migrants. "Je ne connais pas d'autres lois que celles de la République, la loi de la jungle ne règnera plus", a-t-il ajouté.

 Le gouvernement français assure que "les migrants ne seront pas abandonnés" et que "des mesures humanitaires seront prises", selon des collaborateurs d'Eric Besson.

 

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK