La France balayée par la tempête Joachim, un cargo échoué en Bretagne

La dépression, venue de Grande-Bretagne, a traversé la France d'ouest en est, couchant de nombreux arbres et arrachant des toitures, avant de se déplacer vers l'Allemagne et la Suisse dans la matinée.
  
En fin d'après-midi, les techniciens avaient réussi à rétablir le courant chez près des deux-tiers des 600 000 foyers affectés.
  
Le ministre de l'Energie Eric Besson a espéré un retour à la normale "avant la fin du week-end". "La tempête n'est pas terminée" et "de nouvelles coupures sont donc à prévoir" dit-il dans un communiqué, alors que quatre départements restent en alerte, principalement dans les Alpes.

Un cargo échoué
  
En Bretagne, dans le Morbihan, des experts et des équipes de dépollution ont mis en place de barrages flottants pour contenir les hydrocarbures qui s'échappent d'un cargo maltais, le TK Bremen, échoué sur la plage classée de Kerminihy, à l'embouchure de la ria d'Etel, entre Quiberon et Lorient.
  
Dans l'après-midi, des techniciens ont ramassé des boulettes à la main tandis qu'un bulldozer enlevait la fine couche de sable souillé.
  
Le pompage des cuves de carburant du TK Bremen, qui contenaient 180 tonnes de fuel et 40 tonnes de gazole, devait se poursuivre samedi, a indiqué la préfecture maritime dans la soirée. Celle-ci a également précisé dans la soirée que le cargo, abîmé, devrait probablement être déconstruit sur place.
  
L'accident a suscité l'indignation de la ministre de l'Environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet, de la candidate écologiste à la présidentielle Eva Joly et des ostréiculteurs locaux, qui tous se sont étonnés que le bateau de 109 mètres ait pu prendre la mer juste avant la tempête.

Ouverture d'une enquête
  
Le parquet de Brest a ouvert une enquête pour "comprendre pourquoi ce bateau a quitté le port de Lorient à un moment où les autres bateaux ne le quittaient pas".
  
La tempête qui est entrée par la Bretagne jeudi soir avec des rafales allant jusqu'à 140 km/heure, a traversé la France sans faire de blessés graves et atteint la Suisse où trois personnes ont été blessées dans le déraillement d'un train dans une forêt du Jura bernois.

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK