La faune des Galapagos épargnée par la nappe de diesel

La faune des Galapagos épargnée par la nappe de diesel
La faune des Galapagos épargnée par la nappe de diesel - © HO - AFP

Le déversement de diesel dans la mer provoqué dimanche par un accident sur une barge, dans un port des îles Galapagos, n'a affecté "aucune espèce" animale de cette réserve naturelle, a déclaré lundi un membre du gouvernement équatorien.

"Pas une seule espèce n'a été affectée par le déversement" sur l'île San Cristobal, a dit le ministre de l'Environnement, Raul Ledesma.  Dans cet archipel, inscrit au Patrimoine naturel de l'humanité, vivent des otaries, des tortues, des oiseaux et des reptiles comme les iguanes, mais aucune espèce "n'a été affectée par cet incident, ni non plus les zones touristiques", a martelé le ministre, qui s'était rendu sur place.  

Aucun des lions de mer examinés ne présentait de conséquence du déversement, "ni sur leur fourrure ni dans leur état de santé", a précisé M. Ledesma. Il a remercié "la prompte réaction des équipes d'urgence" qui a évité "un grand malheur".   "Pendant la nuit, presque toute la zone polluée a été nettoyée. Ce (lundi) matin, nous avons juste une petite tache d'huile que nous espérons éliminer dans les prochaines heures", a également affirmé le ministre.  

Dimanche, une grue avait basculé dans l'eau lors du chargement d'un conteneur sur la barge et cette dernière, déstabilisée par le choc, avait chaviré et coulé, tout comme la grue. Il y a eu un blessé.   La barge transportait 2.270 litres de diesel. Des barrières de contention et des chiffons absorbants ont rapidement été disposés afin de circonscrire la nappe de carburant.   A la demande des autorités locales, le président Lenin Moreno avait déclaré l'état d'urgence pour l'île San Cristobal, afin d'éviter les lourdeurs bureaucratiques et pouvoir agir rapidement.

Journal télévisé de 13 H du 23/12/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK