La douane néerlandaise intercepte 90.000 bouteilles de vodka, probablement destinées à la Corée du Nord

Les bouteilles de vodka confisquées par la douane néerlandaise
2 images
Les bouteilles de vodka confisquées par la douane néerlandaise - © ROBIN UTRECHT - AFP

La douane du port de Rotterdam a intercepté une cargaison contenant 90.000 bouteilles de vodka. Selon les informations de l’Algemeen Dagblad, confirmées par le bureau de douane et le ministère des affaires étrangères, le conteneur serait destiné au dictateur nord-coréen Kim Jong Un. La cargaison se trouvait sur le navire chinois Cosco Nebula, un des plus grands porte-conteneurs au monde.

Cette annonce intervient alors que Kim Jong Un est arrivé mardi au Vietnam pour une deuxième rencontre avec le président américain Donald Trump, centrée sur la dénucléarisation de la Corée du Nord.

Fortes suspicions

Selon la douane, la documentation n’était pas fiable et la cargaison provenant de Russie devait être inspectée manuellement. Les documents officiels indiquaient que les 3000 boîtes de 30 bouteilles chacune devaient être livrées en Chine. Cependant, les autorités néerlandaises avaient de fortes suspicions qu'elles devaient réellement livrées à Kim Jong Un.

« Nous ne voulons pas révéler plus d’informations que nécessaire sur nos méthodes de contrôle » explique l’agent de douane Arno Kooij à l’AD. « Ce que nous pouvons vous dire c’est que sur base des informations disponibles, nous avions des suspicions que ce conteneur était sujet aux sanctions exercées sur la Corée du Nord. »

La ministre du commerce extérieur, Sigrid Kaag qui a ordonné la saisie explique : « Le conseil de sécurité des Nations Unies a imposé des sanctions claires contre la Corée du Nord, il est donc important de les appliquer. Les sanctions dictent des règles concernant l’importation de biens de luxe, le débarquement de ce container était donc totalement justifié. »

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK