La désignation de la Roumaine Adina Valean, commissaire européenne aux transports, est confirmée

Adina Valean
Adina Valean - © JOHN THYS - AFP

Les eurodéputés de la commission des transports et du tourisme ont jugé Adina Valean apte au poste de commissaire européenne aux Transports, jeudi, après avoir entendu la Roumaine durant trois heures dans une salle du Parlement européen. Adina Valean, une parlementaire européenne expérimentée du Parti national libéral roumain (groupe PPE), le parti de Ludovic Orban, avait été proposée par Bucarest après le rejet de Rovana Plumb, dont la déclaration d'intérêts financiers avait posé problème à la commission des affaires juridiques.

Le retard pris dans la désignation de Valean, pour cause de basculement de gouvernement en Roumanie, fait partie des éléments qui ont forcé un report de l'entrée en fonction de la Commission d'Ursula von der Leyen, désormais prévue le 1er décembre.

Jeudi, la Roumaine a souligné face aux eurodéputés l'importance de la liberté de circulation à l'intérieur de l'Union, sa volonté de participer à une amélioration de la sécurité routière et la nécessité de pousser davantage les solutions de mobilité "vertes", moins émettrices de gaz à effet de serre.

Dans son discours d'introduction, elle a souligné qu'elle voyait dans des carburants moins polluants une solution d'avenir, également pour le transport aérien et maritime, mais elle a ensuite été mise à mal notamment par les questions des eurodéputés sur l'éventualité d'une taxation du kérosène des avions. La Roumaine n'a pas semblé soutenir pleinement une telle taxation, indiquant qu'il s'agissait d'"une des possibilités" à prendre en compte mais qu'il existait un risque que des coûts gonflés pèsent sur la mobilité des citoyens. Elle a préféré mettre en avant de meilleures organisation du trafic aérien et efficacité énergétique.

Son passage a notamment été critiqué dans les rangs verts. Le groupe des Verts/ALE était d'ailleurs partisan, en fin d'audition, d'une nouvelle salve de questions écrites pour que la Roumaine puisse préciser ses intentions. Mais Adina Valean a finalement obtenu la majorité requise parmi les coordinateurs représentant les différents groupes politiques au sein de la commission Transports.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK