La déforestation très élevée en Amazonie brésilienne, mais moins qu'en 2019

La déforestation en Amazonie brésilienne a baissé de 21% en août.
La déforestation en Amazonie brésilienne a baissé de 21% en août. - © MAYKE TOSCANO - AFP

La déforestation en Amazonie brésilienne a baissé de 21% en août par rapport au même mois de l'année dernière, mais la surface déboisée depuis janvier demeure presque au niveau de 2019, l'année de tous les records. D'après les données officielles rendues publiques vendredi, la déforestation a atteint 1.358 km2 le mois dernier, contre 1.714 km2 en août 2019.

Plus de 6000 km2 déboisés

Lors des huit premiers mois de l'année, les satellites de l'Institut national de recherches spatiales (INPE) ont identifié 6301 km2 déboisés dans la plus grande forêt tropicale de la planète, une baisse de 1,8% par rapport à la même période de l'année dernière. Mais ce total est déjà nettement au-dessus des 4.951 km2 enregistrés pour l'ensemble de l'année 2018, mais aussi des trois années précédentes (3.551 km2 en 2017, 6032 km2 en 2016 et 2.195 km2 en 2015).

La déforestation avait atteint un niveau exceptionnel en 2019 (9.178 km2), la première année du mandat du président d'extrême droite Jair Bolsonaro, très critiqué pour sa politique environnementale. Comme l'an dernier, les incendies continuent de faire rage en Amazonie, avec déjà 13.810 foyers recensés par l'INPE du 1er au 10 septembre, plus des deux tiers du total enregistré pour tout le mois de septembre 2019. Depuis janvier, 57.823 foyers ont été identifiés, 6% de plus que sur la même période de l'année dernière.

Une situation d'autant plus préoccupante que la fumée provoque des maladies respiratoires, dans le deuxième pays au monde ayant enregistré le plus de morts du Covid-19 (près de 130.000 décès).

Des foyers d'incendies en augmentation

Plus au sud, le Pantanal, plus grande zone humide tropicale de la planète et sanctuaire de biodiversité, a enregistré une augmentation de 220% des foyers d'incendie de janvier à août. Et si l'on prend en compte les données jusqu'au 10 septembre, le total (12.703) est déjà supérieur au record absolu pour une année entière, datant de 2005.

De nombreuses personnalités, comme l'acteur américain Leonardo DiCaprio, ont partagé sur Twitter la vidéo d'une campagne intitulée "Defundbolsonaro.org", lancée la semaine dernière par plusieurs ONG, appelant à faire dépendre tout investissement au Brésil d'engagements fermes pour la préservation de l'Amazonie. Cette campagne a pour slogan: "Bolsonaro met le feu à l'Amazonie. Encore. De quel côté êtes-vous ?"

Greenpeace déploie une banderole géante à la Commission européenne, ce 11 septembre :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK