La crise dans la Corne de l'Afrique est loin d'être terminée, dit l'UNICEF

La crise dans la Corne de l'Afrique est loin d'être terminée
La crise dans la Corne de l'Afrique est loin d'être terminée - © Belga

L'intervention massive de la communauté internationale pour aider les enfants de la Corne d'Afrique a donné de bons résultats. Il faudra en faire beaucoup plus pour sauver les centaines de milliers d'enfants qui risquent de mourir de faim ou de maladies, d'après le rapport de l'UNICEF publié vendredi.

L'UNICEF se base sur les conclusions du rapport "Réponse à la situation d'urgence dans la Corne de l'Afrique". Environ 13,3 millions de personnes ont besoin d'être secourues.Plus de 320 000 enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition. Ils risquent de mourir dans les semaines ou les mois à venir si les opérations de secours ne se développent pas rapidement et à grande échelle. 

"Devant l'ampleur de la crise, nous devons renforcer notre intervention, tout en posant les bases d'un développement à long terme pour empêcher une nouvelle catastrophe", prévient Elhadj As Sy, directeur régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Est et l'Australe. "Nous avons besoin d'un soutien prolongé pour intervenir à plus grande échelle dans les domaines de la sécurité alimentaire, de l'eau et de l'assainissement, de l'éducation et de la protection de l'enfance, afin de construire un avenir meilleur pour les enfants de la Corne de l'Afrique", a-t-il ajouté.

Ces trois derniers mois, l'UNICEF a livré près de 10 000 tonnes de fournitures vitales. Les centres de nutrition thérapeutique ont accueilli 108 000 enfants et 1,2 million d'enfants ont pu être vaccinés contre la rougeole. L'organisme d'aide humanitaire a aussi permis à 2,2 millions de personnes d'avoir accès à de l'eau potable. 

Belga
Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK