La cote de popularité d'Emmanuel Macron s'effondre

Emmanuel Macron voit sa popularité baisser de sept points en un mois et est désormais devancé par son Premier ministre.
Emmanuel Macron voit sa popularité baisser de sept points en un mois et est désormais devancé par son Premier ministre. - © CHARLY TRIBALLEAU - AFP

Emmanuel Macron voit sa popularité baisser de sept points en un mois et est devancé par son Premier ministre, selon un sondage YouGov pour le Huffington Post et CNews publié jeudi.

La côte de popularité du chef de l'Etat est descendue à 36% à la fin du mois de juillet, selon le baromètre de l'institut de sondage, alors qu'elle était à 43% au début du mois. Les avis critiques, eux, sont passés de 36% à 49%.

Le Huffington Post note, par ailleurs, une chute marquée chez les sympathisants du président qui regroupent les membres de La République en marche (LREM), de l'UDI, et du MoDem, mais avec un taux d'opinions favorables qui reste de 81%.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, voit sa cote baisser de deux points, pour arriver à 37% d'opinions favorables. Les avis critiques sont passés de 31% à 42%.

Moins d'un Français sur trois dit avoir confiance en Macron pour moraliser la vie publique

Emmanuel Macron avait déjà perdu dix points de popularité, à 54%, en un mois dans le baromètre de l’exécutif réalisé par l’Ifop pour le Journal du dimanche, la plus forte baisse d'un président après trois mois de pouvoir chez ce sondeur, à l'exception de Jacques Chirac en 1995.

Le gouvernement, lui, connaît une baisse de cinq points de pourcentage, par rapport au début du mois, soit un taux de 33% d'avis favorables. Près d'un Français sur deux (49%, -8%) estime que le gouvernement est "prêt à prendre des décisions impopulaires si elles sont bonnes pour le pays". Moins d'un sur trois (32%) dit avoir confiance en lui pour moraliser la vie publique.

Le chômage et l'emploi (25%, -2) restent les principales préoccupations des Français, devant l'immigration (15%, +1) et la protection sociale (14%, +1).

Le sondage a été réalisé en ligne du 26 au 27 juillet auprès de 1003 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir