La Corée du Nord tire des "projectiles non identifiés", selon Séoul

Nouveaux tirs de "projectiles non identifiés" nord-coréens, selon Séoul
Nouveaux tirs de "projectiles non identifiés" nord-coréens, selon Séoul - © HANDOUT - AFP

La Corée du Nord a à nouveau tiré des "projectiles non identifiés" au large de sa côte est, a annoncé l'agence de presse sud-coréenne Yonhap lundi soir. C'est le quatrième lancement en moins de deux semaines.

L'intensification des activités est probablement liée aux exercices militaires conjoints USA-Corée du Sud à venir, que Pyongyang voit comme une provocation.

Les résolutions de l'ONU interdisent à la Corée du Nord - qui a réalisé plusieurs essais nucléaires - de lancer des missiles balistiques de courte, moyenne et longue portée.

L'intensification des activités est probablement liée aux exercices militaires conjoints USA-Corée du Sud à venir, que Pyongyang voit comme une provocation.

Les résolutions de l'ONU interdisent à la Corée du Nord - qui a réalisé plusieurs essais nucléaires - de lancer des missiles balistiques de courte, moyenne et longue portée.

L'intensification des activités est probablement liée aux exercices militaires conjoints USA-Corée du Sud à venir, que Pyongyang voit comme une provocation.

Les résolutions de l'ONU interdisent à la Corée du Nord - qui a réalisé plusieurs essais nucléaires - de lancer des missiles balistiques de courte, moyenne et longue portée.

Traduction de Choi Hyun-soo, la porte-parole du ministère de la défense sud-coréen: : "Oui, nous considérons (ces tirs) comme un acte contraire à l'esprit de l'accord du 19 septembre, dans lequel les deux parties ont convenu d'atténuer les tensions dans la péninsule coréenne."

Traduction de Choi Hyun-soo, la porte-parole du ministère de la défense sud-coréen: : "Oui, nous considérons (ces tirs) comme un acte contraire à l'esprit de l'accord du 19 septembre, dans lequel les deux parties ont convenu d'atténuer les tensions dans la péninsule coréenne."

Traduction de Choi Hyun-soo, la porte-parole du ministère de la défense sud-coréen: : "Oui, nous considérons (ces tirs) comme un acte contraire à l'esprit de l'accord du 19 septembre, dans lequel les deux parties ont convenu d'atténuer les tensions dans la péninsule coréenne."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK