La Corée du Nord renforce sa présence militaire près de la frontière

Les soldats nord-coréens fêtent le titre de "Maréchal" de Kim Jong-Un, leur dirigeant
Les soldats nord-coréens fêtent le titre de "Maréchal" de Kim Jong-Un, leur dirigeant - © AFP

La Corée du Nord a déployé récemment une cinquantaine d'hélicoptères près de sa frontière maritime disputée avec la Corée du Sud, une zone où les deux voisins renforcent leur présence militaire depuis plusieurs mois, ont rapporté mardi les médias sud-coréens.

Pyongyang a déployé 50 hélicoptères sur ses bases aériennes de Taetan et Nuchon, près de la mer Jaune, indiquent l'agence Yonhap et d'autres médias sud-coréens, citant des responsables gouvernementaux de Séoul.

Ces hélicoptères incluent les versions modernisées des Mi-2 fabriquées par le Nord, ainsi que les Mi-4 et Mi-8 importés d'Union soviétique il y a des décennies, a précisé Yonhap, ajoutant que certains étaient équipés de mitrailleuses.

"Ces hélicoptères sont utilisés pour les attaques sur le terrain et lors des manoeuvres nécessitant une très grande mobilité", a indiqué un responsable de Séoul cité par Yonhap.

Selon le quotidien Chosun Ilbo, ces appareils peuvent atteindre l'île sud-coréenne la plus proche de la Corée du Nord, Baengnyeong (situé à 16 kilomètres des côtes nord-coréennes), en deux ou trois minutes.

Le ministère sud-coréen de la Défense n'a pas souhaité commenter ces informations.

La frontière maritime entre les deux frères ennemis a été le théâtre de plusieurs affrontements violents, voire meurtriers, en 1999, 2002 et 2009. En novembre 2010, le Nord a bombardé une des îles sud-coréennes situées près de la frontière et tué quatre Sud-Coréens, dont deux civils.

Depuis, le Sud a renforcé ses défenses militaires sur ces îles.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK