La Corée du Nord menace de frapper l'île américaine de Guam

La défense nord-coréenne a affirmé mercredi considérer des frappes visant les installations militaires américaines sur l'île de Guam dans le Pacifique, rapporte l'agence de presse sud-corénne Yonhap citant l'agence officielle nord-coréenne KCNA. Des missiles balistiques de portée intermédiaire Hwasong-12 pourraient viser le territoire américain dans le Pacifique en frappant les bases militaires américaines sur l'île de Guam qui accueillent, entre autres, des installations militaires nucléaires américaines.

Envoyer un "message d'avertissement" à Washington

Dans une déclaration, l'armée du régime affirme "envisager sérieusement une attaque d'encerclement" pour envoyer un "message d'avertissement" à Washington, démontrant que la Corée du Nord peut neutraliser ses bases dans le Pacifique. Ce projet sera finalisé "et sera mis en pratique de manière consécutive et simultanée, dès que Kim Jong Un, le commandant suprême de la force nucléaire le décidera", a ajouté l'agence.

Cette annonce du porte-parole de l'armée nord-coréenne, cité par l'agence officielle KCNA, survient quelques heures après les propos fracassants du président américain Donald Trump qui a promis "feu et colère telle que le monde n'en n'a jamais vu" à Pyongyang en cas de nouvelle menace. Quelques jours auparavant, les Nations Unies avaient adopté une volée de nouvelles sanctions envers de le régime de Kim Jong Un.

Sujet sur les tensions USA- Corée du Nord, tiré du JT 13h

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK