La Commission européenne veut la disparition de l'heure d'hiver

La Commission européenne va proposer vendredi la disparition dans l'UE du changement d'heure en hiver et en été, suite à une consultation de plusieurs millions de citoyens européen, a annoncé son président Jean-Claude Juncker.

"Nous allons décider cela aujourd'hui" au sein de l'exécutif européen, a déclaré Jean-Claude Juncker à la chaîne de télévision allemande ZDF, indiquant que l'idée serait de rester en permanence à l'heure d'été.

"Nous avons réalisé une consultation publique" sur le sujet entre début juillet et mi-août, "des millions de personnes ont répondu et sont d'avis qu'à l'avenir c'est l'heure d'été qui devrait être tout le temps la règle, et nous allons réaliser cela", a ajouté le président de la Commission. "Lorsque l'on consulte les citoyens sur quelque chose il convient aussi ensuite de faire ce qu'ils souhaitent", a-t-il ajouté.

La décision finale devra toutefois être prise par le Parlement européen, qui dans le passé s'était déjà dit plutôt favorable à la fin du changement d'heure, et aux États de l'Union européenne.

Économie d'énergie

Le changement entre heure d'été et d'hiver, introduit en Europe à l'origine pour réaliser des économies d'énergie, suscite une controverse permanente depuis des années. Ses détracteurs mettent en avant notamment les perturbations physiologiques que cela entraînerait.

>>> À lire aussi : comment fonctionne le processus décisionnel au sein de l'Union européenne ?

C'est une directive européenne de 2001 qui règle actuellement le passage de l'heure d'hiver à l'heure d'été et inversement. Tous les États européens changent d'heure le dernier week-end de mars et le dernier week-end d'octobre. Mais la (ré)introduction de l'heure d'été remonte en fait à 1977. Elle obéissait à un objectif d'économiser l'énergie, bien que l'efficacité de cette mesure soit contestée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK