La CIA aurait menti sur ses méthodes pendant la présidence Bush

Un détenu entouré de gardiens à la prison de Guantanamo
Un détenu entouré de gardiens à la prison de Guantanamo - © John Moore

La CIA a-t-elle menti à tout le monde pour cacher l'usage de la torture sous la présidence de George Bush? Un rapport du Sénat américain l'affirme. Certains voulaient empêcher la publication de ce rapport très gênant. Mais, le Washington Post en publie déjà les grandes lignes.

Pour le "Post", c'est clair. La CIA a délibérément induit en erreur le gouvernement et la population américaine. C'est la conclusion du rapport de plus de 6000 pages rédigé par la Commission du renseignement du Sénat.

La CIA y est accusée d'avoir dissimulé certains détails sur la brutalité de ses méthodes. Elle a exagéré l'importance de complots et de prisonniers détenus dans ses prisons secrètes en Europe. Elle a caché que certains renseignements déterminants ont en fait été donné par des détenus avant qu'ils ne soient soumis aux techniques brutales.

Après les attentats du 11 septembre 2001, la CIA a capturé des dizaines de personnes soupçonnées de liens avec al-Qaïda. Elle a utilisé sur eux 10 techniques d'interrogatoire musclé, assimilées à de la torture par les défenseurs des droits de l'homme.

L'utilisation de ces techniques a été qualifiée de terrible erreur par la présidente de la Commission renseignement. Les membres républicains de la commission s'opposent à la déclassification du rapport. Mais les démocrates et le président Obama y sont favorables. La CIA elle-même a tenté d'entraver le travail des sénateurs en piratant leurs serveurs informatiques. La commission votera jeudi sur la déclassification d'une partie du rapport, qui se trouve déjà dans la presse aujourd'hui.

Daniel Fontaine

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK