La Chine exhorte Washington et Pyongyang à la "prudence"

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi
Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi - © TED ALJIBE - AFP

La Chine a enjoint vendredi aux Etats-Unis et à la Corée du Nord de "faire preuve de prudence" et d'"agir plus activement" pour désamorcer "une situation tendue", après une nouvelle escalade verbale entre Washington et Pyongyang.

"Nous appelons tous les parties à faire preuve de prudence dans leurs mots et leurs actions et à agir davantage pour apaiser les tensions", a déclaré Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, dans un communiqué.

Il faut s'efforcer de "renforcer leur confiance mutuelle plutôt que de recourir à de vieilles recettes consistant à enchaîner les démonstrations de force à tour de rôle", a cinglé le diplomate.

Virulence

Loin d'essayer de faire retomber la fièvre, le président américain Donald Trump a redoublé de virulence jeudi face à la Corée du Nord qui menace ouvertement le territoire américain de Guam, dans le Pacifique.

Accusé par le régime de Kim Jong-Un d'avoir "perdu la raison", le président américain a défendu sa précédente formule controversée sur "le feu et la colère" promis à Pyongyang, estimant qu'elle n'était "peut-être pas assez dure".

La Chine, membre permanent du Conseil de sécurité de l'Onu, a approuvé samedi une septième volée de sanctions économiques internationales contre la Corée du Nord, en réponse au tir par ce pays de missiles intercontinentaux, susceptibles de transporter des armes atomiques.

Mais dans le même temps, Pékin, principal allié du régime de Kim Jong-Un, prône une résolution "par le dialogue" du dossier nord-coréen, renvoyant volontiers dos à dos Washington et Pyongyang.

La Chine avait ainsi proposé à plusieurs reprises, pour désamorcer la crise, un double "moratoire": l'arrêt simultané des essais nucléaires et balistiques de Pyongyang d'une part et celui des manœuvres militaires conjointes des Etats-Unis et de la Corée du Sud d'autre part.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir