La CEDH condamne la Russie pour les arrestations multiples de l'opposant russe Navalny

La CEDH condamne la Russie pour les arrestations multiples de l'opposant russe Navalny
La CEDH condamne la Russie pour les arrestations multiples de l'opposant russe Navalny - © FREDERICK FLORIN - AFP

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a condamné jeudi la Russie pour les arrestations multiples d'Alexeï Navalny, opposant numéro un à Vladimir Poutine, reconnaissant leur caractère "politique".

Le "mobile politique sous-jacent à ses arrestations représentait un 'aspect fondamental' de l'affaire", deux de ces arrestations visant "en réalité à étouffer le pluralisme politique", a déclaré la Cour.

Ce dernier, arrêté lundi à sa sortie de prison, a été condamné à une nouvelle peine de 20 jours de détention, pour avoir appelé à manifester contre la très impopulaire réforme des retraites.

Le principal opposant au Kremlin avait déjà été condamné en août à 30 jours de détention pour une manifestation non autorisée en janvier, à deux semaines d'une vague de manifestations annoncée contre un projet de réforme des retraites.

Alexeï Navalny était présent devant la Cour européenne des Droits de l'Homme, à Strasbourg, ce 15 novembre:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK