La Catalogne a-t-elle, oui ou non, proclamé son indépendance? Trois scénarios sont possibles

Le jeu est ouvert. Mais le dialogue de sourds entre Madrid et Barcelone reste profond.
Le jeu est ouvert. Mais le dialogue de sourds entre Madrid et Barcelone reste profond. - © PAU BARRENA - AFP

Et si oui, est-ce qu'elle y renonce? Le Premier ministre espagnol attend des réponses pour 10 h ce matin au plus tard. L'Espagne est suspendue aux lèvres du président catalan Carles Puigdemont. Trois scénarios sont possibles

Premier scénario, le président catalan fait machine arrière. Il renonce à proclamer l'indépendance de la région. Et Madrid accepte alors de négocier, comme proposé par Barcelone. Le scénario existe, mais à vrai dire, personne ne croit vraiment à un recul de Carles Puigdemont. Mercredi soir, son parti l'a d'ailleurs encouragé à aller jusqu'au bout.

Deuxième scénario, le président catalan ne renonce pas à l'indépendance. Madrid met alors sa menace à excécution et déclenche l'article 155 de la Constitution. Jamais utilisé, il permettrait à l'Etat central de prendre le contrôle de la Catalogne. A savoir de contrôler la police catalane, gérer les finances de la région. Madrid pourrait aussi envoyer des technocrates pour remplacer certains membres du gouvernement catalan.

Dans un troisième scénario, le président catalan accepte d'organiser des élections régionales. C'est une des nouvelles propositions de Madrid. Renouveler le Parlement catalan serait une manière de revenir à une forme de légalité. Mais il n'est pas certain que cela passe du côté de Barcelone.

Le jeu est ouvert. Mais le dialogue de sourds entre Madrid et Barcelone reste profond.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK