La Caroline du Sud se prépare à l'arrivée de l'ouragan Dorian

L'ouragan Dorian filmé à Myrtle Beach.
7 images
L'ouragan Dorian filmé à Myrtle Beach. - © Tous droits réservés

L’ouragan Dorian, qui a dévasté les Bahamas et fait une vingtaine de morts ne cesse de remonter le long de la côte est des Etats-Unis. Les Etats de Géorgie, Caroline du Sud et du Nord et de Virginie se préparent au pire.

La Caroline du Sud est le prochain Etat américain qui va subir de plein fouet l’ouragan. En prévision, le gouverneur, Henry McMaster, a ordonné dimanche une évacuation obligatoire de toutes les villes côtières de son Etat. Cela concerne environ 830.000 habitants.

Dorian, qui était passé en ouragan de force 2, est repassé à 3 mercredi soir et a finalement à nouveau été rétrogradé jeudi après-midi. Les vents sont remontés à une vitesse d’environ 170 km/h.

Selon l’Agence nationale des ouragans, certaines zones côtières de Caroline du Sud ressentent déjà les effets de Dorian. Des stations balnéaires comme Myrtle Beach sont frappées par des vents violents et des inondations. De nombreuses localités sont également privées d’électricité. Le niveau de la mer pourrait monter de deux mètres et causer de graves inondations dans les terres les plus basses.

"Si on prend en compte la pluie, la marée haute et le niveau de l’eau qui pourrait monter, cela peut être très dangereux. On appelle notre région “les terres basses” de Caroline du Sud pour une bonne raison. Nous sommes pile au niveau de la mer et l’eau monte vite", a expliqué Elliott Summey membre du conseil du comté de Charleston.

Actuellement, l’ouragan qui se déplace à une vitesse de 10km/h se trouverait à 75 kilomètres de la ville de Charleston, deuxième ville la plus peuplée de l’Etat de Caroline du Sud et qui compte environ 134.000 habitants.

Les rues de la ville sont désertes et déjà inondées par endroits. Beaucoup d’habitants ont évacué vers des abris sécurisés.

"Ceux qui décident de ne pas évacuer doivent comprendre que s’ils appellent pour une aide urgente il pourrait y avoir des moments où les secouristes ne pourraient pas les atteindre", a déclaré Jason Patno, le chef de la zone de secours de Charleston.

Je veux que Charleston soit une ville fantôme

Les habitants se sont préparés au mieux pour affronter la catastrophe. La plupart des fenêtres ont été recouvertes de planches de bois et des sacs de sables ont été installés devant les entrées des maisons.

"Nous recouvrons les fenêtres, nous condamnons les portes, recouvrons les télévisions, nous anticipons la crise”, déclare John Haire, patron d’un bar.

De nombreuses routes sont fermées à la circulation. Les autorités craignent d’importantes inondations qui pourraient tout emporter sur leur passage.

L’aéroport international est fermé jusqu’à nouvel ordre et l’ensemble des vols a été annulé. "A partir de cette après-midi et pendant 36 heures, je veux que Charleston soit une ville fantôme", a déclaré le maire, John Tecklenburg.

A Charleston, les plus gros effets de l’ouragan restent à venir et sont attendus pour la nuit de jeudi (la matinée de vendredi en Belgique).

L'ouragan Dorian, retrogradé en catégorie 1, longeant les côtes des Carolines

Images filmées à Myrtle Beach (Caroline du Sud) et Southport (Caroline du Nord)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK