La Birmanie est-elle vraiment sur la voie de la démocratie ? Relisez le chat

Didier Reynders lors de sa dernière visite en Birmanie le 16 mars 2013
Didier Reynders lors de sa dernière visite en Birmanie le 16 mars 2013 - © BELGA/BENOIT DOPPAGNE

Depuis 1965, seuls trois quotidiens d'Etat monopolisaient le secteur de l'information en Birmanie. Depuis ce 1er avril, ce n'est plus le cas, seize groupes de presse ont reçu l'autorisation de publier des journaux quotidiens. Un nouveau pas en avant vers une démocratisation en Birmanie ? Nous avons fait le point avec Pierre-Yves Gillet, porte-parole d'Actions Birmanie, dans le chat de la rédaction. Retrouvez l'ensemble du débat ci-dessous.

Si le gouvernement birman a mis fin à son monopole d'Etat sur la presse quotidienne, seuls seize groupes de presse ont reçu l'autorisation. Il y en avait pourtant davantage, ce qui prouve que la censure existe toujours. Mais les informations en provenance de Birmanie filtrent encore difficilement.

Depuis deux ans pourtant, nos dirigeants politiques multiplient les visites en Birmanie. Actions Birmanie s'en inquiète. Les membres de cette association se sont récemment rendus au ministère des Affaires étrangères pour en discuter. Pour Pierre-Yves Gillet, la précipitation des Européens pose question car, dit-il, le processus reste très fragile.

Vous pouvez retrouver toutes ses interventions en relisant le chat ci-dessous.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK