La Belgique déconseille à ses ressortissants de se rendre à Paris ce samedi

La Belgique déconseille à ses ressortissants de se rendre à Paris ce samedi
La Belgique déconseille à ses ressortissants de se rendre à Paris ce samedi - © PHILIPPE LOPEZ - AFP

A la veille de l'acte 19 des gilets jaunes qui se rassembleront à Paris ce samedi pour une nouvelle journée de mobilisation, le service public fédéral Affaires étrangères publie un communiqué déconseillant fortement à ses ressortissants de se rendre à Paris. 

Nouveau risque de débordements

Ce samedi, des rassemblements de gilets jaunes sont notamment prévus sur l’avenue des Champs Elysées, la Place de la Bastille, l’Esplanade des Invalides où dans des quartiers comme Montparnasse ou Saint Germain des Prés. 

Ceux-ci seront toutefois interdits sur les Champs-Elysées, ses abords et la place de l'Etoile ainsi que dans un périmètre incluant le palais de l'Elysée et l'Assemblée nationale, a annoncé vendredi la Préfecture de police. 

Cet arrêté préfectoral fait suite à la journée de mobilisation de samedi dernier, où l'acte 18 des "gilets jaunes" avait donné lieu à de nombreux heurts et des pillages de boutiques. Les forces de l'ordre avaient également du intervenir en faisant usage de gaz lacrymogène et de canon à eau. 

Consignes de sécurité mises à jour

Certains lieux de rassemblements seront toutefois dévoilés au dernier moment par les organisateurs, ce qui laisse craindre une éventuelle désorganisation des services de police, et des actions sont également programmées dans les grandes villes du Pays dont Lyon, Bordeaux ou Lille.

A ce titre et par crainte de nouveaux débordements, le SPF Affaires étrangères a publié ce jeudi un communiqué conseillant aux ressortissants qui doivent se rendre à Paris ce samedi, de postposer leur séjour.

"Chaque fois que l'on considère qu'il y a un risque pour les ressortissants belges dans un pays, on l'indique et on émet ce genre de conseils. Ces recommandations se font sur base de l'appréciation de notre poste à Paris et en constatation avec les autorités locales", précise Matthieu Branders, porte-parole du SPF Affaires étrangères.

Parmi les consignes émises par les affaires étrangères, il est notamment recommandé aux ressortissants belges de régulièrement suivre l'actualité via la TV, la radio ou les médias sociaux, d'éviter les attroupements, de ne pas se mêler aux discussions et autres polémiques, où de ne pas laisser un véhicule en surface et de plutôt le stationner dans des parkings souterrains.

Il est également demandé aux citoyens belges se rendant en France de ne pas résister aux forces de l'ordre, de ne pas forcer les barrages filtrants ou bloquants et d'éviter de nombreux lieux symboliques et touristiques dont l'Arc de triomphe, les Champs-Elysées, le Boulevard Haussman, Rivoli, Concorde, Champs de mars, Bastille, République, Nation ou encore Trocadero.

Matthieu Branders précise également que ces consignes sont présentes depuis le début de la contestation. "Ces avis de voyage existent tout le temps et sont régulièrement mis à jour. Des précisions ont été remises à jour en début de semaine en ce qui concerne la France. Sur le fond, les consignes restent les mêmes depuis le début des manifestations", rajoute-t-il. 

Le communiqué précise enfin que la France partage avec le reste de l'Europe, la menace générale d'actes terroristes et que les attentats récents rappellent que la vigilance reste de mise. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK