La bactérie E.coli à l'origine de la mort de deux touristes britanniques en Egypte

Un taux élevé d'E-coli et de bactéries staphylocoques avaient été retrouvées dans le Steigenberger Aqua Magic Hotel.
Un taux élevé d'E-coli et de bactéries staphylocoques avaient été retrouvées dans le Steigenberger Aqua Magic Hotel. - © MOHAMED EL-SHAHED - AFP

La bactérie E.coli est à l'origine de la mort d'un couple de touristes britanniques dans un hôtel de Hurghada, a annoncé mercredi un procureur égyptien, cité par des médias d'outre-Manche.

Un couple était parti en vacances avec le tour opérateur Thomas Cook lorsqu'ils sont tombés malades. Les deux touristes sont décédés le 21 août dernier. Vendredi, les autorités égyptiennes ont libéré les corps.

Le procureur-général égyptien a annoncé mercredi dans une déclaration officielle que l'autopsie des corps avait révélé que la bactérie E-coli était à l'origine des décès.

Le tour opérateur avait déjà annoncé la semaine dernière qu'un taux élevé d'E-coli et de bactéries staphylocoques avaient été retrouvées dans le Steigenberger Aqua Magic Hotel.

Thomas Cook, qui a également mené une enquête, a toutefois indiqué que la teneur en monoxyde de carbone dans la chambre du couple et que le niveau de chlore dans la piscine de l'hôtel étaient normaux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK