L'université de Princeton retire le nom d'un ancien président des Etats-Unis aux idées racistes

La "pensée et les politiques racistes de Woodrow Wilson en font un homonyme inapproprié", a souligné l'établissement.
La "pensée et les politiques racistes de Woodrow Wilson en font un homonyme inapproprié", a souligné l'établissement. - © WILLIAM THOMAS CAIN - AFP

La célèbre université américaine de Princeton va retirer le nom de Woodrow Wilson, un ancien américain aux idées racistes, que portait son école des affaires publiques et internationales, a annoncé l'établissement samedi. "The Woodrow Wilson School of Public and International Affairs" s'appelle dorénavant "The Princeton School of Public and International Affairs", a décidé le conseil d'administration. La "pensée et les politiques racistes de Woodrow Wilson en font un homonyme inapproprié", a souligné la direction de l'établissement du New Jersey.

Président des Etats-Unis de 1913 à 1921

Woodrow Wilson a dirigé l'université de 1902 à 1910, puis est devenu gouverneur de l'État du New Jersey. Démocrate, il a ensuite été le 28e président des États-Unis de mars 1913 à mars 1921. En 1917, pendant sa présidence, il a décidé que les États-Unis devraient rejoindre les combats de la Première Guerre mondiale, du côté des Alliés.

"Le racisme de Wilson était significatif et conséquent même pour les normes de son temps", a indiqué l'université dans un communiqué. "Il a réintroduit la ségrégation raciale dans les services publics après des décennies d'intégration raciale, ce qui a renvoyé l'Amérique en arrière dans sa lutte pour l'égalité. Il a non seulement acquiescé mais a contribué à la pratique persistante du racisme dans ce pays, une pratique qui continue de faire mal aujourd'hui".

Prix Nobel de la Paix

En 2016, malgré des protestations des étudiants, l'université avait rejeté un changement de nom de la Woodrow Wilson School of Public and International Affairs.

Woodrow Wilson est par ailleurs connu pour avoir été lauréat du prix Nobel de la paix, en 1919. Il a reçu le prix pour sa contribution à la fin de la Grande Guerre et à la fondation de la Société des Nations, le prédécesseur des Nations unies (ONU).

Depuis la mort du Noir-Américain George Floyd lors d'une interpellation brutale de la police, le débat sur le racisme et la brutalité policière fait rage aux États-Unis. De nombreuses institutions et entreprises ont déjà changé de nom.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK