L'Ukraine ne voit "pas d'obstacles" pour un accord d'association avec l'UE

"Aujourd'hui, je ne vois aucun obstacle pour signer ce document", a déclaré M. Ianoukovitch dans une interview accordée à plusieurs chaînes de télévision ukrainiennes.

Le président a assuré que l'Ukraine remplirait toutes les conditions posées par la Commission européenne pour la signature de l'accord. "Les conditions posées par la Commission européenne seront remplies. Je n'en ai aucun doute", a souligné M. Ianoukovitch.

Il n'a toutefois pas précisé si l'Ukraine était prête à abandonner les poursuites contre l'ex-Premier ministre emprisonnée Ioulia Timochenko, dont la libération fait partie de ces conditions.

L'Ukraine, une ex-république soviétique située aux portes de l'Union européenne, tiraillée depuis son indépendance en 1991 entre la Russie et l'Occident, espère signer en novembre un accord d'association avec l'UE, au grand dam de Moscou.

La signature de cet accord a été à plusieurs reprises repoussée en raison de l'affaire Timochenko.

Incarcérée en 2011, l'opposante, et ex-Premier ministre, Ioulia Timochenko purge une peine de sept ans de prison pour abus de pouvoir, condamnation dénoncée par l'UE qui soupçonne une persécution politique.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK