L'Ukraine marque sans fanfare le 5e anniversaire de la Révolution orange

Quelques dizaines d'Ukrainiens se sont réunis dimanche sur la place centrale de Kiev pour marquer le cinquième anniversaire de la Révolution orange, dont le héros, le président Viktor Iouchtchenko, devait prononcer un discours dans la soirée.

Mais les commémorations étaient modestes alors que le pays est préoccupé à la fois par la crise économique et par l'élection présidentielle du 17 janvier.

"C'est une fête pour mon âme", a déclaré à l'AFP Lidia Demianova, un ruban orange autour du bras. Cette retraitée de 72 ans s'est rendue sur le Maïdan (place de l'Indépendance), haut lieu du soulèvement populaire de 2004 qui propulsa Kiev sur la carte politique de l'Europe sans répondre aux attentes des Ukrainiens.

Il y a cinq ans, des centaines de milliers d'Ukrainiens avaient bravé la neige et le froid pour manifester, à partir du 22 novembre et pendant presque trois semaines. Ils avaient finalement obtenu l'annulation pour fraudes de l'élection du candidat du pouvoir à la présidentielle, Viktor Ianoukovitch, ouvertement soutenu par le Kremlin.

Cet élan populaire pava la voie à l'élection à la présidence de Viktor Iouchtchenko, alors opposant pro-occidental.

L'Ukraine, ex-république soviétique restée jusqu'alors dans l'ombre de Moscou, incarna pour beaucoup l'espoir et le rêve démocratique aux portes de l'Europe, qu'elle aspirait à rejoindre sans délai.

A l'occasion de la fête du "Jour de la liberté", qu'il a officiellement instaurée après son élection, le président Iouchtchenko doit prononcer dans la soirée un discours qui sera suivi d'un concert.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK