L'Ukraine et la Russie suspendent leurs liaisons aériennes directes

Les vols directs entre l'Ukraine et la Russie ont complètement cessé depuis dimanche, un nouvel épisode de la crise entre Kiev et Moscou qui affectera des centaines de milliers de passagers dans ces deux pays voisins.

Le dernier avion de ligne parti depuis Moscou a atterri à l'aéroport principal de Kiev, Boryspil, dans la nuit de samedi à dimanche. Depuis, aucun vol direct ne relie plus ces deux anciennes républiques soviétiques entre lesquelles 100 000 passagers voyageaient chaque mois par avion jusqu'à présent.

Cette mesure intervient alors que les relations entre les deux pays traversent leur pire crise depuis leur indépendance, après l'annexion en mars 2014 de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie, suivie par un conflit sanglant avec une rébellion prorusse dans l'est de l'Ukraine.

Appuyé par les Occidentaux, Kiev accuse Moscou d'avoir instigué ce conflit et de soutenir militairement les séparatistes.

Vols vers la Crimée interdits

Dans ce contexte, l'Ukraine avait annoncé en septembre une série de sanctions contre la Russie, interdisant notamment à partir du 25 octobre quatre compagnies aériennes russes (Aeroflot, Transaero, Sibir et Rossia) effectuant des vols en Crimée après son annexion. Plusieurs jours plus tard, Moscou a riposté en annonçant la fermeture de son espace aérien à toutes les compagnies aériennes ukrainiennes, également à compter du 25 octobre. En réaction, l'Ukraine a fini par interdire la totalité des compagnies aériennes russes, élargissant sa liste de transporteurs russes bannis à deux autres, UTair et Saratov Airlines.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK