L'UE verse l'argent du Nobel de la Paix à des enfants victimes de guerres

L'UE verse l'argent de son Nobel à des enfants victimes de guerres
L'UE verse l'argent de son Nobel à des enfants victimes de guerres - © Belga

L'Union européenne a annoncé mardi le versement de l'argent accompagnant son prix Nobel de la paix, augmenté de fonds supplémentaires de l'UE pour atteindre un total de 2 millions d'euros, à quatre projets en faveur de 23 000 enfants victimes de guerres et de conflits.

L'argent ira à environ 4000 enfants syriens réfugiés dans des camps à la frontière entre l'Irak et la Syrie, plus de 5000 enfants colombiens dont la plupart sont réfugiés en Equateur, 11 000 enfants congolais déplacés dans la partie orientale de la République démocratique du Congo et réfugiés en Ethiopie, et 3000 enfants pakistanais vivant dans la zone de conflit dans le nord du Pakistan.

"Pour nous, il ne faisait aucun doute que l'argent du prix Nobel de la paix devait être attribué aux plus vulnérables, qui sont souvent aussi les plus durement touchés par les guerres : les enfants dans le monde d'aujourd'hui", a expliqué le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

La décision d'attribuer l'argent du prix à des enfants victimes de conflits avait été prise par les présidents de la Commission, du Conseil et du Parlement européen, José Manuel Barroso, Herman Van Rompuy et Martin Schulz.

"Dans des situations de conflit, ce sont souvent les enfants qui sont les plus vulnérables. Il n'est donc que justice que ce prix bénéficie aux jeunes victimes de conflits armés", a déclaré Herman Van Rompuy.

"Tout ce que nous ferons pour les aider à surmonter les traumatismes et les souffrances qu'ils ont endurés pendant un conflit sera une bonne chose", a renchéri Martin Schulz. L'argent versé par l'UE devrait permettre de donner aux enfants bénéficiaires un accès à un enseignement de base et à des lieux d'accueil adaptés à leurs besoins.

L'Unicef interviendra au Pakistan, Save the Children et le Norwegian Refugee Council en RDC et en Ethiopie, le HCR en Colombie et en Equateur, tandis que l'agence française Acted portera assistance aux enfants syriens réfugiés dans le camp de Domiz, situé dans le nord de l'Irak. L'initiative de l'UE devrait ne pas être une action ponctuelle. L'an prochain, de nouveaux fonds seront mis à la disposition d'autres projets en faveur d'enfants victimes de conflits, a précisé l'Union européenne dans un communiqué.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK