L'UE inflige près de 20 millions d'euros d'amende à un cartel des enveloppes

La commissaire européenne chargée de la Concurrence, Margrethe Vestager, a assuré que Les participants au cartel se rencontraient "lors de réunions pour jouer au golf ou au mini-golf".
La commissaire européenne chargée de la Concurrence, Margrethe Vestager, a assuré que Les participants au cartel se rencontraient "lors de réunions pour jouer au golf ou au mini-golf". - © EMMANUEL DUNAND - BELGAIMAGE

La Commission européenne a infligé jeudi des amendes pour un montant total de près de 19,5 millions d'euros à cinq entreprises ayant participé à un "cartel des enveloppes", dont deux françaises, Hamelin et GPV.

La Commission, gardienne de la concurrence en Europe, avait ouvert une enquête de sa propre initiative en 2010 sur cette entente, qui a duré de 2003 à 2008 et visait à se partager la clientèle et à coordonner les prix des enveloppes standard et des enveloppes spéciales imprimées.

Les participants au cartel se rencontraient "lors de réunions pour jouer au golf ou au mini-golf", a relevé la commissaire européenne chargée de la Concurrence, Margrethe Vestager, au cours d'une conférence de presse.

"Dans cette affaire, nous avons fermé l'enveloppe, l'avons scellée et renvoyée à l'expéditeur avec un message clair: n'abusez pas vos clients en vous entendant sur leur dos", a-t-elle résumé.

Les amendes principales ont été infligées aux groupes français Hamelin, pour un montant de 4,996 millions d'euros, et allemand Mayer-Kuvert, pour 4,991 millions. L'Espagnol Tompla a reçu une amende de 4,729 millions d'euros, le Suédois Bong de 3,118 millions et le Français GPV de 1,651 million.

Toutes les amendes ont été réduites de 10% car les cinq entreprises ont reconnu leur participation à l'entente. Tompla a bénéficié d'une réduction supplémentaire de 50%, Hamelin de 25% et Mayer-Kuvert et GPV de 10% pour avoir coopéré à l'enquête.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK