L'UE est prête à négocier un accord de libre-échange avec le Royaume-Uni


Le président du Conseil européen Charles Michel donne une conférence de presse lors d'un sommet de l'Union européenne au bâtiment Europa à Bruxelles le 13 décembre
Le président du Conseil européen Charles Michel donne une conférence de presse lors d'un sommet de l'Union européenne au bâtiment Europa à Bruxelles le 13 décembre - © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

Le président du Conseil européen, Charles Michel souhaite que le Parlement britannique vote rapidement sur la sortie de l'Union européenne, au lendemain de la reconduction du premier ministre, Boris Johnson. "Il est important d'y voir clair, dès que possible. Nous sommes prêts. Nous avons défini nos priorité", a-t-il déclaré à la presse à son arrivée à la deuxième journée du sommet européen à Bruxelles. 

Un accord de libre-échange

"L'UE est prête à négocier un accord de libre-échange avec la Grande-Bretagne", a ajouté Charles Michel ce vendredi.

Les 27 dirigeants européens doivent charger ce vendredi le négociateur de la Commission européenne sur le Brexit, Michel Barnier, de négocier cette relation commerciale étroite avec le Royaume-Uni.

Ils appellent de leurs voeux une "future relation aussi étroite que possible" tout en soulignant qu'elle devra être "fondée sur un équilibre des droits et obligations et garantir des règles du jeu équitables" en matière de concurrence. 

Le traité sur le retrait du Royaume-Uni prévoit une période de transition jusqu'au 31 décembre 2020, pendant laquelle les Britanniques continueront d'appliquer les règles européennes et d'en bénéficier. 

Extrait de la déclaration de Charles Michel (anglais)

Traduction: "Mon point de vue est très clair. Nous sommes prêts. Nous avons défini nos priorités."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK