L'UE apporte son soutien à l'épouse de Liu Xiaobo

"Nous continuons à demander la libération de M. Liu et appelons aussi les autorités chinoises à lever l'assignation à résidence imposée à son épouse", a déclaré à la presse la porte-parole de Catherine Ashton, Maja Kocijancik, à Bruxelles.
La femme du prix Nobel de la paix, Liu Xia, a indiqué être assignée à résidence, sans pouvoir être jointe par téléphone, depuis le 8 octobre.
Elle a dit par ailleurs vouloir aller en Norvège pour assister à la remise du prix, estimant toutefois que ce sera "très compliqué", dans un entretien diffusé mardi par le site français Mediapart (site payant). Dans ce même entretien, Liu Xia a confié s'inquiéter de ne pas pouvoir rentrer en Chine par la suite, si l'autorisation de se rendre à la cérémonie lui est donnée.

L'épouse du prix Nobel a tout de même donné des nouvelles rassurantes sur les conditions d'emprisonnement de son mari : "Cela va beaucoup mieux pour lui. Ils le traitent mieux, lui donnent une meilleure nourriture. Liu Xiaobo dispose même d'une plaque chauffante dans sa cellule !" Liu Xia aurait en effet pu voir son mari dimanche 10 octobre à la prison de Jinzhou.

Condamné à 11 ans de prison pour "subversion du pouvoir de l'Etat", Liu Xiaobo, ex-professeur de littérature de 54 ans, s'est vu attribuer vendredi le Nobel de la paix "pour ses efforts durables et non-violents en faveur des droits de l'Homme en Chine".

RTBF avec AFP

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK