L'ouragan Leslie menace le Portugal et l'Espagne

Le Portugal a placé samedi la plupart de son territoire en alerte rouge dans l'attente de l'arrivée de l'ouragan Leslie, qui risque d'être le plus puissant à frapper ce pays depuis 1842 avant de poursuivre sa route vers l'Espagne voisine.

Au Portugal, où les rafales de vent pourraient atteindre les 120 km/h, l'Autorité nationale de la protection civile a recommandé à la population de s'éloigner des zones côtières et d'éviter de quitter son domicile, en précisant que la nuit de samedi à dimanche serait la période la plus critique.

Les vents violents et la pluie provoqués par l'ouragan devraient commencer à se faire sentir dans la région de Lisbonne dès 18H00 locales, a indiqué l'institut météorologique portugais (IPMA).

Il devrait alors "se déplacer à une vitesse de 60 km/h vers le nord-ouest, en perdant de son intensité pour passer dans la catégorie de tempête post-tropicale", a ajouté l'IPMA.

La trajectoire exacte de Leslie restait toutefois incertaine en raison notamment d'une autre tempête qui s'approchait de la région, venue du nord.

Par précaution, l'autorité maritime a conseillé aux pêcheurs qui se trouvaient en mer de rejoindre le port d'abri le plus proche et la compagnie aérienne TAP Portugal a annulé sept vols au départ ou l'arrivée de Lisbonne.

"Nous ne connaissons pas quel sera l'impact réel et concret, donc nous prônons la prudence", a déclaré aux médias le maire de Lisbonne, Fernando Medina, en disant s'attendre à vivre "des heures exigeantes".

Selon les registres météorologiques cités par les experts, seuls cinq ouragans sont arrivés dans cette partie de l'océan Atlantique et Leslie serait le puissant à atteindre le Portugal depuis 1842.

Au cours de ces 176 dernières années, seul l'ouragan Vince a touché terre en péninsule ibérique, dans le sud de l'Espagne, en 2005.

En octobre 2017, les vents violents et la vague de chaleur amenés par l'ouragan Ophelia, passé au large du Portugal et de la région espagnole de Galice, avaient attisé des feux de forêt qui ont fait une quarantaine de morts.

Ophelia avait ensuite touché terre en Irlande sous forme de tempête post-tropicale, tuant trois personnes.

Selon un communiqué émis samedi par l'agence météorologique espagnole Aemet, Leslie arrivera en Espagne dimanche au petit matin, pouvant provoquer des rafales de vent de 100 km/h dans l'ouest du pays.

L'Espagne vient d'être très sévèrement touchée par de fortes précipitations à Majorque, où 12 personnes sont mortes dans des inondations mardi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK