L'ouragan Iota s'abat sur l'Amérique centrale

Le dangereux ouragan Iota a touché terre dans la nuit de lundi à mardi en Amérique centrale, au nord de la côte caraïbe du Nicaragua, une région déjà dévastée par le cyclone Eta il y a deux semaines.

Après avoir atteint la catégorie maximale de 5, Iota a été rétrogradé en catégorie 4 par le Centre national des ouragans américain (NHC) mais reste qualifié d'"extrêmement dangereux" avec des vents de plus de 250 km/h.

L'oeil d'Iota a touché terre à 19h00 locales (01h00 GMT) à 41 km au sud de la ville portuaire nicaraguayenne de Bilwi, a précisé lors d'une conférence de presse à Managua Marcio Baca, directeur de l'institut nicaraguayen de météorologie Ineter.

"Le vent est trop fort, il a tout emporté, le toit et les fenêtres en bois de ma maison en béton. J'ai dû me réfugier dans une maison voisine", a témoigné à l'AFP une habitante de Bilwi, au Nicaragua, Jessi Urbina. D'autres habitants de la ville ont raconté que l'ouragan avait arraché des toits "comme s'ils étaient en carton".

Iota suit la même trajectoire que l'ouragan Eta, de catégorie 4, qui a dévasté l'Amérique centrale, faisant plus de 200 morts il y a à peine 15 jours. Ce nouvel ouragan représente une "menace mortelle" pour l'Amérique centrale, a averti le NHC, basé à Miami.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK