L'Oréal: Patrice de Maistre à nouveau en garde à vue

RTBF
RTBF - © RTBF

Le gestionnaire de fortune de l'héritière de L'Oréal a été une nouvelle fois placé brièvement en garde à vue vendredi, au lendemain de l'audition par la police du ministre du Travail Eric Woerth mis en cause dans la même affaire politico-fiscale.

La garde à vue du gestionnaire de fortune de l'héritière de L'Oréal, Patrice de Maistre, menée vendredi au lendemain de l'audition par la police du ministre du Travail mis en cause dans la même affaire politico-fiscale, s'est achevée au bout d'environ cinq heures, a indiqué son avocat.

Patrice de Maistre, dont le nom apparaît à plusieurs reprises dans le cadre de l'affaire qui ébranle la première fortune de France et un ministre clé du gouvernement de Nicolas Sarkozy, avait déjà été placé en garde à vue mi-juillet avec trois autres proches de l'héritière du géant des cosmétiques Liliane Bettencourt.

Il devait être confronté aux déclarations d'Eric Woerth, entendu jeudi à son ministère par les enquêteurs, ainsi qu'au résultat de perquisitions, a précisé une source judiciaire.

Patrice de Maistre devait ainsi une nouvelle fois répondre aux accusations de financement politique illégal proférées par l'ex-comptable de Liliane Bettencourt: Claire Thibout a affirmé que le gestionnaire de fortune lui avait demandé de retirer 150 000 euros début 2007, destinés selon elle à Eric Woerth alors trésorier du parti de la majorité UMP (droite) et de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Les enquêteurs devaient également l'entendre sur les éléments apparus dans des conversations enregistrées clandestinement chez Liliane Bettencourt, au cours desquelles il dit notamment avoir embauché l'épouse d'Eric Woerth pour "faire plaisir" à son époux, alors ministre du Budget (2007-mars 2010). Une affirmation que le ministre français rejette énergiquement.

 
T.N. avec agences

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK