L'Opération 11.11.11 soutient la lutte pour l'alternance politique au Congo

"L'Afrique n'est pas devenue fataliste. Elle n'est pas condamnée à être dirigée par des dictatures", c'est avec ce constat en tête qu'Arnaud Zacharie, explique pourquoi l'Opération -11.11.11 soutient les associations et les mouvements citoyens qui agissent pour que des élections libres soient organisées en République démocratique du Congo.

Le Secrétaire général du CNCD-11.11.11 balaie du revers de la main les critiques de ceux qui pensent que du même coup, cette grande opération de collecte de fonds, en faveur du développement des pays du sud, soutient "les agitateurs" ou "les insurrections" : "Ce n'est pas du tout un problème vis-à-vis des autorités. Il s'agit simplement d'avoir des contre-pouvoirs en démocratie et de pouvoir dire quand on n'est pas content".

"La mobilisation de la société civile permet l'alternance démocratique et c'est l'une des conditions du développement", conclut Arnaud Zacharie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK