L'ONU réduit ses ambitions en matière d'aide aux Palestiniens

Le budget de l'ONU pour l'aide aux Palestiniens a récemment pâti de la décision des Etats-Unis de supprimer la quasi-totalité de leurs contributions financières.
Le budget de l'ONU pour l'aide aux Palestiniens a récemment pâti de la décision des Etats-Unis de supprimer la quasi-totalité de leurs contributions financières. - © HAZEM BADER - AFP

L'ONU a appelé lundi la communauté internationale à apporter une aide de 350 millions de dollars aux Palestiniens en 2019, affirmant qu'il en fallait davantage mais qu'elle devait être "réaliste" en raison du manque de donateurs.

L'ONU a déclaré que ce montant, équivalent à environ 310 millions d'euros, était en baisse par rapport à 2018, lorsque le budget de l'aide s'élevait à 539 millions de dollars (environ 475 millions d'euros). Cette assistance doit permettre de soutenir 1,4 million de Palestiniens à travers plus de 200 projets.

Le budget de l'ONU pour l'aide aux Palestiniens a récemment pâti de la décision des Etats-Unis de supprimer la quasi-totalité de leurs contributions financières.

Plus réalistes

L'administration du président Donald Trump a coupé en 2018 plus de 500 millions de dollars d'aide aux Palestiniens, et cessé de soutenir financièrement l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (Unrwa).

Jamie McGoldrick, coordinateur humanitaire des Nations unies pour les territoires palestiniens, a déclaré lundi qu'en raison du manque de donateurs, les Nations unies devaient être plus "réalistes" lorsqu'elles demandaient des fonds.

La majeure partie des fonds ira à la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas et où deux millions de personnes vivent entassées sur un petit territoire sous un double blocus israélien et égyptien.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK