L'oligarque russe Kerimov mis en examen par la justice française

Souleimane Kerimov escorté par la police française le 22 novembre.
Souleimane Kerimov escorté par la police française le 22 novembre. - © YANN COATSALIOU - AFP

L'oligarque russe Souleimane Kerimov, que le Kremlin s'est engagé à défendre après son interpellation en France, a été mis en examen mercredi soir pour blanchiment aggravé de fraude fiscale, a annoncé le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre.


L'homme d'affaires, représentant du Daguestan au Conseil de la Fédération de Russie, chambre haute de l'Assemblée fédérale, a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi à l'aéroport de Nice à son arrivée puis placé en garde à vue. Le parquet a requis sa détention. Une décision était attendue dans la nuit. Une source proche du dossier a déclaré à Reuters que Souleimane Kerimov a été entendu pour des achats de "villas de luxe sur la Côte d'Azur via des sociétés écrans, dans lesquelles son nom n'apparaît pas, qui lui auraient permis de minorer le montant des taxes dues à l'Etat français".

Une deuxième personne a été mise en examen pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et recel de blanchiment. 
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK