L'OIAC confirme l'utilisation de chlore dans une attaque en Syrie en février

Le siège de l'OIAC à La Haye
Le siège de l'OIAC à La Haye - © JOHN THYS

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a confirmé mercredi que du chlore avait été "vraisemblablement utilisé comme arme chimique" en février lors d'une attaque contre la ville syrienne de Saraqeb.

Une mission d'enquête de l'OIAC a pu établir que "du chlore a été libéré de cylindres par impact mécanique dans le quartier d'Al Talil, à Saraqeb", affirme un communiqué de l'OIAC.

Archives: La guerre de la communication en Syrie autour des armes chimiques auJT 13h du 17/04/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK