L'Irlande reconfine sa population pour "célébrer Noël correctement"

Un pub fermé dans une rue presque déserte de Dublin, le 19 octobre 2020 en Irlande
Un pub fermé dans une rue presque déserte de Dublin, le 19 octobre 2020 en Irlande - © PAUL FAITH

L'Irlande devient mercredi le premier pays de l'Union européenne à reconfiner toute sa population alors que le continent, frappé par la deuxième vague de la pandémie, multiplie les restrictions pour endiguer la propagation du Covid-19.

Dans l'espoir de "célébrer Noël correctement", selon les termes du premier ministre Micheal Martin, les Irlandais seront assignés à résidence pour six semaines à compter de mercredi à minuit (23H00 GMT), une première dans l'UE depuis le printemps, mais les écoles resteront ouvertes. "On demande à tout le monde dans le pays de rester chez soi", a affirmé lundi le chef d'Etat.


►►► À lire aussiLe coronavirus (re) flambe à travers le monde, menaces de reconfinement et sévères mesures sanitaires


Au Royaume-Uni, le Pays de Galles (trois millions d'habitants) sera, lui, soumis à compter de vendredi à un confinement de deux semaines, mesure la plus dure instaurée dans le pays depuis la première vague de Covid-19 du printemps. En Irlande comme au Pays de Galles, les commerces non essentiels fermeront. Les Irlandais ne pourront en outre sortir de chez eux pour faire de l'exercice que dans un rayon de cinq kilomètres autour de leur lieu de résidence, sous peine d'amendes.

En Angleterre, Manchester (2,8 millions d'habitants) a été placée mardi en niveau d'alerte "très élevé", ce qui implique notamment la fermeture des bars et pubs ne servant pas à manger et des restrictions de déplacement. Cette décision d'un reconfinement total est une première en Europe.

Reportage sur le reconfinement en Irlande dans notre JT du 20/10/2020 :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK