L’Iran a-t-il mis la tête de Donald Trump à prix pour 80 millions de dollars ?

Depuis l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani, la tension monte entre l’Iran et les États-Unis. Le pouvoir iranien assure qu’il y aura une riposte militaire et le président iranien Hassan Rouhani a déclaré aux proches de Soleimani que l’Amérique verrait les effets de leurs actions "sur de nombreuses années à venir".

De son côté, le président américain Donald Trump a menacé dimanche l’Iran de représailles majeures et l’Irak de sanctions après un vote du Parlement réclamant l’expulsion des troupes américaines de ce pays. Il a ajouté que si l’Iran devait riposter et attaquer les États-Unis, il serait prêt à frapper "de manière disproportionnée". Il a, entre autres, maintenu sa menace de détruire des sites culturels iraniens. "Ils ont le droit de tuer nos ressortissants […] et nous n’avons pas le droit de toucher leurs sites culturels ? Cela ne marche pas comme ça", a-t-il lancé.

La tête de Trump mise à prix par un inconnu lors de funérailles

Dans cette escalade, les regards iraniens se tournent évidemment vers celui qui est à la manœuvre côté américain, le président Donald Trump. C’est lui qui a donné l’ordre d’attaquer le convoi dans lequel se trouvait Qassem Soleimani.

Lors des funérailles du général iranien à Mechhed à l’est de l’Iran, un éloge funèbre a semblé appeler le peuple iranien à participer aux représailles à leur manière : en faisant des dons.

Dans une vidéo partagée sur Twitter, l’un des organisateurs des funérailles a encouragé la population de 80 millions d’habitants que compte l’Iran à mettre de côté 1 dollar chacun. La vidéo traduite explique que les 80 millions de dollars amassés seraient remis à la personne qui ramènerait la tête de la personne qui a commandité l’attaque. À savoir le prédisent américain directement.

 

Le chef du bureau et correspondant de NBC News à Téhéran, Ali Arouzi, a écrit sur Twitter que l’un des organisateurs des funérailles réclamait une "prime de 80 millions de dollars sur la tête du président Trump".

►►► À lire aussi : Iran-USA : allons-nous vers une troisième Guerre mondiale ?

Selon le média local Al Arabiya, l’homme a déclaré : "Nous sommes 80 millions d’Iraniens, si chacun de nous met de côté un dollar américain, nous aurons 80 millions de dollars américains, et nous récompenserons tous ceux qui nous apporteront la tête [de Trump] avec ce montant". Les funérailles et le discours ont été diffusés en direct sur une télévision locale.

L’information a été largement relayée et discutée sur les réseaux sociaux, cependant il est important de se rappeler que ces mots ont été prononcés par un anonyme qui ne représente pas le pouvoir iranien.

De plus, ces paroles ont été prononcées lors d’un enterrement et pourraient simplement être assimilées à de la rhétorique politique.

Cortège funèbre en l'honneur du général Soleimani à Ahvaz (ouest du pays), ce 05 janvier:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Week-end Premiere
en direct

La Première Bxl

Week-end Premiere