L'Inde, terre d'investissements

Bien que certains aspects géopolitiques et économiques soient encore fragiles, l'Inde est en pleine expansion.
Bien que certains aspects géopolitiques et économiques soient encore fragiles, l'Inde est en pleine expansion. - © CHANDAN KHANNA - AFP

L'Inde accueille, du 5 au 10 novembre, une mission d'Etat emmenée par le roi Philippe et une importante délégation de chefs d'entreprises belges. Avec plus d'un milliard d'habitants et une croissance économique de l'ordre de 7%, tous sont attirés par l'énorme potentiel de ce pays d'Asie.

Bien que sa croissance économique fait pâlir d'envie, l'Inde manque cruellement d'infrastructures. Le pays a besoin de dizaines de nouveaux aéroports, de lignes ferroviaires à grande vitesse ou encore de milliers de kilomètres de route. Pourtant, l'Inde dispose d'une myriades de secteurs florissants. Notamment dans des secteurs plus confidentiels comme les soins de la peau. 

Anne-Sophie Dewulf dirige une petite PME à Ghislenghien (Hainaut). Elle vient de signer un contrat de recherche avec des indiens chercheurs en dermatologie. L'objectif : analyser les produits nécessaires à l'avenir et voir comment il serait possible d'améliorer les produits actuels basés sur une reconnaissance européenne.

Barrière culturelle

Anne-Sophie Dewulf reconnait aisément la qualité de recherche en Inde. "Je pense que c'est la synergie de deux connaissances. La scientifique chez nous, et l'approche de la connaissance indienne. Cette fusion va faire en sorte que l'on arrivera à des produits adaptés aux deux marchés."

Reste encore certaines barrières. Bien que le potentiel de l'Inde soit indéniable, la culture y est fort différente qu'en Europe. Michel Gassée, journaliste, nuance : "Non, ce n'est pas facile, mais il faut aussi reconnaître qu'aucun marché d'exportation ne l'est."

Nabil Jijakli, CEO de l'assureur crédit Credendo dénombre deux difficultés majeures dont il est impératif de tenir compte. Premièrement, l'instabilité du business. "L'Inde est un pays très compliqué, avec une structure administrative et bureaucratique très lourde et vraisemblablement, à certains moments, des dessous de table." Aussi, il faut être conscient d'une série de dangers macro-économiques. Le système bancaire indien reste très fragile et le niveau d'endettement de plusieurs entreprises assez important. "Ce qui explique la fragilité de certaines banques".

De la théorie à la pratique

Enfin, il s'agit de prendre en compte la géopolitique du pays. Tensions récurrentes avec le Pakistan voisin, conflit latent avec la Chine, tensions internes entre hindous et musulmans, etc. Il n'empêche que Nabil Jijakli ne semble pas plus inquiet que nécessaire. L'économie en Inde semble robuste et diversifiée avec une inflation maîtrisée sans oublier, et ce n'est pas un détail, la longue tradition démocratique. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK