L'ex vice-président catalan indépendantiste Junqueras annonce sa candidature aux élections européennes

Junqueras est enfermé depuis le 27 octobre 2017
Junqueras est enfermé depuis le 27 octobre 2017 - © GABRIEL BOUYS - AFP

L'ancien vice-président indépendantiste catalan Oriol Junqueras, inculpé pour "rébellion", a annoncé samedi depuis sa cellule qu'il se présenterait aux élections européennes de 2019. Une déclaration qui concorde avec alors les commémorations du référendum d'autodétermination de la Catalogne des indépendantistes ce lundi.

"J'ai passé près de onze mois en prison et je continue d'être absolument fier de ce que notre peuple a fait ce jour-là", a écrit Oriol Junqueras dans un communiqué, assurant que "faire un référendum n'est pas un crime".

Poursuivi depuis novembre pour "rébellion" pour son rôle dans la proclamation d'indépendance du 27 octobre 2017, Oriol Junqueras est en détention provisoire au centre pénitentiaire de LLedoners, à Barcelone.

Le chef d'accusation de rébellion est passible de 25 ans de prison en Espagne.

Bien qu'Oriol Junqueras ait été suspendu de ses fonctions de député régional comme tête de liste du parti indépendantiste de gauche ERC, "il peut se présenter" aux prochaines élections européennes "tant qu'il n'y a pas une sentence qui le prive de son droit de vote et d'être élu", a expliqué Anton Losada, politologue à l'université de Saint-Jacques de Compostelle.

Pour Oriol Junqueras, être candidat aux européennes en mai 2019 comme tête de liste de l'ERC est "le meilleur moyen de dénoncer le retard démocratique et la répression de l'Espagne" en "internationalisant la cause de la liberté en Catalogne".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK